Mot de passe oublié ?

Assassin's Creed Syndicate - The Tour

À travers ces quelques lignes, je vais essayer de vous présenter mon ressenti sur le déroulement du Assassin's Creed Syndicate Tour…
Ubisoft fait quand même fort en organisant des événements à travers le monde afin de permettre aux joueurs de tester son nouveau jeu en avant-première. Tout le monde ne peut pas aller à l’E3 en se targuant d’être influent.

La tournée est passée par Pari, Milan, Madrid, Berlin, Amsterdam, Stockholm, Moscou et Sydney du 16 au 18 Juin (et du 17 au 19 pour Sydney) : 3 jours de tests sans avoir besoin de s'agglutiner devant la porte pour avoir accès, le rêve !

 

IMG_20150616_143014.jpg

Ça se situait au niveau de l'Université Paris Descartes, j'ai fortement plaint les étudiants qui passaient leurs partiels !

En ce qui concerne Paris, le choix du lieu était quand même assez fun pour plusieurs raisons.
Je me suis donc retrouvée au Réfectoire des Cordeliers. L’architecture met clairement dans une ambiance particulière, du coup plus à rapprocher de AC Unity que de Syndicate. Je me demande comment ça a été retransmis à Londres même.

IMG_20150616_143139.jpg

Le bâtiment lui-même, le Réfectoire des Cordeliers (Ou Couvent des Cordeliers) !

Après avoir montré patte blanche et récupéré mon petit billet indiquant mon heure de passage, j'ai pu rentrer dans l'enceinte et attendre sagement mon tour. Le staff était complètement accessible répondant aux questions sur le déroulement afin de réduire artificiellement notre attente.
C'est quand même assez sympa d'observer que le jeu attire des catégories différentes de personnes, du jeune au moins jeune, du geek ne sortant pas de chez lui (le bronzage, du moins son absence, assez révélateur), aux joueurs curieux de savoir s’ils vont investir dans le jeu à sa sortie en passant par des lambdas passant par là.

J’ai vu de la lumière, je suis rentré !

Une petite sonnerie retentissant, nous pûmes pénétrer dans une petite enceinte où était projeté une présentation de l'event par le héros que l'on allait incarner, le pourquoi de son action, c’est en fait le trailer du jeu légèrement arrangé sur la fin pour nous inviter à jouer.

Le jeu est une invitation à s'immerger dans le Londres victorien, le Londres en plein boom industriel. C’est un Londres où les templiers contrôlent la ville et se font plus d'argent que la reine Victoria herself ! 

 

Tu m’étonnes après qu’elle tire la gueule sur les photos…

Ta mission, si tu l'acceptes est de rejoindre les Rooks, le gang des Frye afin de nettoyer la ville de cette vermine, des Templiers qui gardent l'argent pour leurs intérêts propres (étonnant non?) alors que la population crève de faim.
La vidéo est donc un petit speech pour immerger le joueur avec un message disant grosso modo "Toi aussi viens taper du Templier! Défends les intérêts du peuple !"

 

We want you to join the London Rooks !


Et là, c'est l'arrivée de la phase de test ! Enfin ! Après avoir été hypée par le trailer durant la conférence Ubisoft durant l’E3, voilà que je vais tester le jeu quelques mois avant sa sortie !
Les 20 minutes sont complètement suffisantes pour jauger si on va apprécier le jeu ou non du moins pour ses mécaniques et ses graphismes.

Alors ça commence par...

WAIT !

… déjà, quelques secondes à faire mumuse avec les touches pour prendre en main sa manette PS4 parce que merde, je joue avec une manette XBOX360, je n’ai plus l'habitude !

J’en étais où? ça commence par une prise de territoire à effectuer. Normal, t’es dans un gang, tu dois bien gagner des territoires pour étendre ta domination non ? C’est une version un peu plus classe d'un nettoyage bien connu des joueurs de Saints Row, les Gang Operations.

Plusieurs façons d'aborder le problème, rentrer dedans comme un gros sac et taper sur les vilains ou y aller plus sneaky et passer par les toits.

J'ai testé les deux vu que j'ai malencontreusement laissé mon héros mourir, roué sous les coups, en ne surveillant pas ma barre de vie.

Pas douée.

L'approche plus aérienne permet d'attaquer ses ennemis en leur tirant dessus et de se mettre un peu plus à l'abri si ils répliquent.
Pour ce qui est de la visée, il suffit d'avoir son ennemi dans son champ et sélectionné comme celui à taper, et le jeu fait le reste. Malgré tout, il y a une possibilité de visée plus précise, pas vraiment expérimentée ici car ne se justifiant pas mais laissant des possibilités pour le reste du jeu.
Pour ce qui est de la partie grimpette, c’est sympa, tu peux soit escalader si la surface le permet soit utiliser le grappin à ta disposition. Il vaut carrément mieux utiliser le grappin d’ailleurs, c’est fait pour ça, c’est développé pour ça. On peut même l’utiliser en tyrolienne entre deux bâtiments.
Après avoir mis une grosse dérouillée à ses ennemis, on nous invite à poursuivre un individu à travers Londres, à pied ou en calèche. CAR OUI ! On peut contrôler des calèches et les utiliser comme véhicule...
Vous savez tous, j'aime bien les simulations de conduite... et les fails que ça implique...
et bah je me suis mortellement amusée à balancer mon attelage dans un embouteillage, abîmer le matos, galoper comme un gros malade et rentrer dans les gens.

LE RÊVE !

NB : aucun cheval n'a été blessé durant ce test.

Arrivant à destination, la mission suivante débute et c'est une expérimentation grandeur nature du système de combat principal du jeu à savoir : LE CORPS A CORPS !
Considérant ce jeu comme un "Gangs of London", il a été judicieux pour Ubisoft de mettre l'accent sur cette part essentielle de cette culture. C'était parti pour se taper gentiment dessus avec l'aide de mes comparses, les Rooks grâce à mes poings, mes lames cachées, mon 6 coups ou ma super canne avec lame intégrée.
Les ennemis rencontrés ne sont pas hyper variés, du moins pour l'instant, mais on retrouve les gros loubards plein de muscles plus dans le contact direct, les mecs un poil plus vicelards qui te lardent au couteau et des demoiselles pas très sympathiques qui te tirent sur la tronche.
Évidemment, j'ai fièrement réussi à les massacrer en leur brisant des os (ça je n’ai pas apprécié, ceux qui savent comprendront), leur enfonçant des lames dans la tronche (ça non plus) ou simplement en les rouant de coups (ça c’est fun !).

Entre deux zones de missions, on peut très bien rencontrer des affrontements entre bandes amies et ennemies et être considéré comme une cible si on passe trop à proximité de façon trop extravagante.
J'ai mon haut de forme de gentleman, je marche tranquillement et je me fais tabasser. J'y vais en assassin à me balader un peu façon Gollum, ils ne me voient plus. LA LOGIQUE !

Sérieusement? La tenue d'assassin, c'est la cape d'invisibilité d'Harry Potter, ni plus, ni moins !

Vous avez eu une impression de déjà-vu? C’est normal, c’est le gameplay qui a été présenté par Ubisoft en mai 2015 donc pas vraiment d’exclusivités sur le jeu en lui-même mais vis à vis des graphismes, il est toujours aussi beau.
Après, je ne sais pas si les PS4 utilisées étaient boostées aux stéroïdes ou non.

Le jeu est toujours plus beau que Unity !

Là s'arrête le test car les 20min se sont passées ! Tristesse dans mon petit coeur, j'étais bien rentrée dans le trip. De là où j'étais, je pouvais voir que pas mal de mes camarades joueurs arrivaient à la rixte ou venaient également de la terminer, comme quoi, tout le monde a un peu flâné à travers ce Londres.
En sortant de la zone de test, nous avons eu le droit à diverses vidéos présentées à l’E3 entre autres et également disponibles en ligne.

Une mission supplémentaire à voir

Evie sous toutes ses coutures

Et des petites activités telles qu’une petite exposition revenant sur Assassin’s Creed en général et sur le jeu.

 

Des panneaux à lire… chouette !

 

Petit truc sympa de l’event, on ne repartait pas les mains vides car on pouvait se faire tirer le portrait sur fond vert et être intégré dans les décors du jeu.

 

Photocall_208176.jpg

Il y a donc une photo dossier de ma personne sur ma boîte mail, parce que oui, on pouvait se faire envoyer la photo…  

 

Et voici en exclusivité… CamxUe dans Assassin’s Creed Syndicate

JAMAIS ! VOUS NE L'AUREZ JAMAIS !

Si vous aviez un smartphone doté d’un scan, vous pouviez l’utiliser sur cette map afin de récolter des informations sur les différents endroits possibles à explorer dans le jeu.

 

Interactive_london_map2_208173.jpg

Pas de smartphone? Ah bah tant pis...

 

L’animation probablement la plus WTF de l’événement c’est probablement la présence de barbiers avec tout le matériel.

 

Barbershop1_208174.jpg

Un barbier !

Bon, par contre, le barbier, je n’ai pas pu le tester, je ne suis ni un homme, ni portugaise.
En plus, ils n’ont pas eu grand monde, le barbu a l’air d’être une espèce en voie de disparition.
Un peu moins WTF, une zone de tatouage pour avoir la marque des assassins dans la peau !

 

Tattoo_Parlor_208175.jpg

Il y avait aussi un tatoueur.. enfin deux…

Une version pour les grands avec dessin à la peinture qui s’efface à l’eau ou la version plus enfantine par décalcomanie…
La file d’attente s’étant allongée, j’ai filé après m’être fait interviewée pour parler du système de combat. Je n’ai donc pas eu de dessin à la peinture mais la version décalco…

 

IMG_20150616_155201.jpg

moche hein ?

 

C’était quand même un chouette après-midi et ça m’a bien donné envie de me prendre le jeu à sa sortie.

 

 

Commentaires

Hemolysine

Même en n'étant pas amateur de ce genre de jeux tu donne vraiment envie de jouer avec ton enthousiasme. Frais et dynamique cet avant goût nous laisse l'eau à la bouche pour la sortie.

yoreymyon